📢 Pour gagner au second tour s’il y a second tour

Nous remercions les 1 557 Ă©lecteurs qui nous ont fait confiance et nous ont placĂ©s en tĂŞte du scrutin. Le contexte est lourd, marquĂ© par la crise du coronavirus et notre prĂ©occupation va d’abord Ă  la solution de la crise sanitaire qui nous affecte et notre attention s’adresse aux personnes les plus fragiles.

Le scrutin, que le gouvernement avait fait le choix de maintenir, s’est dĂ©roulĂ© Ă  Crest dans de bonnes conditions sanitaires grâce Ă  l’efficacitĂ© de la Ville. Nous sommes en tĂŞte dans 6 des 7 bureaux de vote. Pour le second tour nous proposons aux Crestois une Ă©quipe compĂ©tente, un projet cohĂ©rent. Nos opposants se qualifiaient entre eux avant le scrutin, comme « ne connaissant pas le terrain » ; ils sont lancĂ©s maintenant dans une fusion dont le seul objectif est de « virer Mariton », basĂ©e sur des Ă©quilibres essentiellement partisans entre l’extrĂŞme gauche et le parti socialiste. Samuel Arnaud soulignait jeudi soir qu’on ne gĂ©rait pas Crest comme Saillans. Au moment oĂą les Saillansons ont choisi de changer de municipalitĂ©, qui voudrait que Crest reprenne cette expĂ©rimentation ? Quand la crise exige qualitĂ© et cohĂ©rence dans les services attendus par les Crestois et que la ville assure.

Que chacun se mobilise !