Préservons la biodiversité !

Préservons la biodiversité !

 

Dans une confcrence en 2014, Benjamin Lisan présente la biodiversité comme suit : « la biodiversité représente la diversité́ des êtres vivants et des écosystèmes, la faune, la flore, les milieux naturels, mais aussi l’homme. Elle désigne toute la nature vivante. C’est une somme de mécanismes extraordinaires, un réseau d’interactions entre des milliards d’êtres vivants : les abeilles, par exemple, en butinant les fleurs, les pollinisent, ce qui permet une riche production de fruits ; les bactéries, les mollusques et les crustacés décomposent des déchets, et dépolluent ainsi sols et eaux, contribuant de ce fait à nourrir d’autres organismes, comme les algues… qui sont elles-mêmes indispensables au maintien de certaines formes de vie. »

La biodiversité́ est le gage du bon fonctionnement et de l’équilibre de notre planète (chaque espèce a sa place et vit en dépendance réciproque avec les autres.). Elle est à la base de notre alimentation, de notre santé et de nos activités. Elle nous offre de multiples ressources (nourriture, vêtements, médicaments, énergie, construction…).

Soyons concrets !

Nos propositions :

• Editer un atlas de la faune et la flore, recensant et contribuant à préserver la biodiversité crestoise.

• Préserver notre rivière la Drôme, organiser des nettoyages citoyens de ses abords, à l’instar du « clean up day ».

• Améliorer la cartographie et le fléchage des chemins et sentiers de randonnées, à pieds et à vélo, avec des parcours de découverte de la faune et la flore.

• Garantir la qualité de l’eau et préserver cette précieuse ressource.

• Préserver et valoriser ruisseaux et rivières (trames bleues) et la continuité avec les espaces naturels.

• Distribuer des réservoirs de récupération d’eau pour collecter les eaux de pluies.

• Améliorer la collecte et le traitement des eaux pluviales et des eaux usées.

• Encourager une évolution vers « zéro phyto sur toute la commune », déjà accomplie par la municipalité, en accompagnant les associations, les particuliers, les entreprises, les agriculteurs, les éleveurs. Quels produits utiliser ? pour quels usages ? à quelle fréquence ?

• Renforcer la mise à disposition des habitants de composteurs individuels et installer des stations de compostage collectif de proximité́ .

• Protéger les zones humides qui jouent un rôle majeur d’éponge en cas d’inondations.

• Sensibiliser au tri sélectif efficace en améliorant le système de ramassage, en proposant des collectes séparées : déchets verts, encombrants, apports en déchèterie.

• Améliorer la qualité de nos espaces naturels (trames vertes).

• Préserver nos 80% d’espaces naturels et de terres agricoles sur notre territoire.

• Réduire l’éclairage nocturne qui crée une la pollution lumineuse préjudiciable à la biodiversité (trame noire), en concertation avec les habitants.

• Végétaliser la commune : créer des éco-quartiers, planter un arbre à chaque naissance d’enfant, encourager le frontage, végétaliser le toit de la médiathèque et la place des Moulins, créer des aménagements arborés le long des pistes cyclables ou des passages piétons.

• Inscrire la démarche de préservation de l’environnement au cœur des projets d’urbanisme ou d’aménagement, en concertation avec les organisations et associations ayant compétence en matière de préservation de la biodiversité et de l’eau.

• Participer aux journées nationales sur l’eau , les zones humides.

Des choses concrètes se font déjà ! Par exemple, les aménagements en cours à La Saleine permettront de répondre à la fois au risque d’inondation, mais aussi au développement d’entreprises et d’emplois sur la commune, tout en améliorant la biodiversité en créant une nouvelle zone humide avec la création d’un parcours de découverte de la biodiversité.

« La faune et la flore sauvages constituent un patrimoine naturel d’intérêt majeur qui doit être préservé́ et transmis aux générations futures » (Convention de Berne, 1981). La biodiversité, c’est la vie !

Nous sommes tous concernés par la préservation de la biodiversité de notre commune car nous en sommes les premiers bénéficiaires. Nous devons tous agir ensemble dans la poursuite de cet objectif commun, dans notre intérêt et celui des générations futures… chacun doit faire sa part !

 

Christophe Lemercier.

Parce que nous aimons Crest.