Vitalité

Crest est une ville vivante. Trouver autant d’activités, d’animations, de vitalité dans une petite ville de notre taille, c’est remarquable ! C’est ce qui rend Crest attractive. Les Crestois apprécient de vivre à Crest ; des jeunes viennent s’y installer ; des personnes plus âgées apprécient notre dynamisme et un très bon niveau de services. Cela se construit, pour et avec tous les Crestois, avec tous les acteurs de la commune.

Parce que nous voulons être à l’écoute de tous les Crestois. Parce que la gestion de la ville se conçoit aussi pour les générations futures. Parce que la transition écologique, le mouvement de notre société, se construisent pour et avec les citoyens et tous les acteurs de la commune. Parce que nous voulons agir efficacement, avec des résultats prouvés, concrets.

  • Les Conseils municipaux seront diffusés en direct sur Internet.
  • Un débat public numérique sera proposé sur l’ordre du jour de chaque Conseil municipal.
  • Toute question recueillant le soutien de 10 % des citoyens sera discutée en Conseil municipal.
  • Des Facebook Lives seront proposés entre élus et citoyens.
  • Une foire aux idées sera organisée chaque semestre aux Moulinages.
  • Les moyens du budget participatif seront augmentés.
  • Des indicateurs de la qualité de l’action municipale. Mise en place de délais de réponse, de réalisation de travaux, d’évolution de consommations d’énergies, empreinte CO2 de la Ville…
  • Une charte de l’élu sera établie (transparence et responsabilités, prévention des conflits d’intérêt, engagement pour le développement durable).
  • La conférence des maires au sein de l’intercommunalité fonctionnera effectivement.
  • Des instances de concertation et de participation des citoyens à la vie de l’intercommunalité seront créées. Les questions intercommunales les plus difficiles pourront être tranchées par référendum.

Parce que le numérique permet de vous offrir plus de services, à un moindre coût. Parce qu’il doit être accessible à tous. Parce qu’il permet à Crest de se développer dans le monde d’aujourd’hui.

  • Mettre à disposition un médiateur numérique pour aider tous les Crestois qui le souhaitent dans les actes de la vie quotidienne, pour accéder à des procédures ou incitations publiques (par exemple pour la rénovation énergétique ou la recherche d’emploi) aujourd’hui trop complexes
  • Développer les formations au numérique avec Crest’actif.
  • Réussir l’arrivée de la fibre en respectant le calendrier promis par ADN.
  • Développer le site «achetezacrest.com» pour soutenir les commerçants et artisans crestois.
  • Sensibiliser aux risques d’addiction numérique

Parce que nous sommes dans un monde où la sobriété est la bonne attitude. Parce que nous devons être économes de l’argent public et qu’il faut calibrer nos projets selon les moyens mobilisables. Parce que nous nous engageons à ne pas augmenter les taux de la fiscalité communale.

  • Les taux des impôts, comme depuis 24 ans, n’augmenteront pas. Nous l’avons promis, nous avons respecté notre engagement.
  • Nous mobiliserons nos partenaires pour aider à mener nos projets sans surcharger les Crestois, comme nous avons toujours su faire efficacement.
  • Nous mobiliserons des financements privés, du mécénat, des financements participatifs pour certains projets.
  • La recherche de partenaires investisseurs (par exemple pour la reconversion du site de l’ancien hôpital en écoquartier) sera une priorité.
  • Nous introduirons des critères écologiques et de circuit court dans la commande publique.
  • Nous réduirons la facture énergétique de la Ville et de l’intercommunalité.
  • Nous mutualiserons certains services de la Ville et de l’intercommunalité (finances, informatique...).
  • Nous poursuivrons la diminution de la dette de la Ville.

Parce que nous voulons une ville dynamique, attractive, créatrice d’entreprises et d’emplois. Parce que Crest est riche de la variété de ses activités, dans l’industrie, les services, le commerce, l’artisanat, l’agriculture, le tourisme. Parce que, dans un monde qui bouge, nous voulons saisir de nouvelles opportunités. Parce que c’est une condition même de la vitalité de Crest.

  • Proposer une charte ZEN (zéro émission nette de CO2) à toutes les entreprises crestoises. Pour que Crest soit une ville exemplaire où chaque entreprise, selon sa taille et ses moyens, s’engagerait pour l’efficacité énergétique, la maîtrise des ressources, le respect de la nature, l’amélioration de la santé humaine. La mairie elle-même doit donner l’exemple.
  • Transformer le site de l’ancien hôpital en écoquartier. Des locaux d’activités, des espaces de coworking, de l’hébergement touristique, de l’accueil d’événements (salles de réception, mariages, séminaires…) pourront être proposés, à côté de logements et d’un pôle associatif.
  • Développer les zones d’activités et faciliter la vie des entreprises. Les travaux engagés le long de la Saleine permettront de débloquer la zone industrielle historique et de faciliter le développement d’entreprises comme Eurial ou Barthélémy. Nous serons particulièrement attentifs sur le site Saleine / Condamine à soigner la qualité esthétique et environnementale de l’entrée de ville. Ce site conciliera enjeux écologiques (faciliter la biodiversité, dans et à côté de la rivière, offrir un nouvel espace vert autour du bassin de rétention) et développement des entreprises et de l’emploi.
  • Aider les jeunes à trouver un job d’été, en organisant un forum, en aidant la mise en relation employeur / candidat.
  • Faciliter le développement, la création et la reprise des commerces, mobiliser tous les outils dont le nouveau site « achetezacrest.com ».
  • Soutenir les agriculteurs Crestois (préservation des espaces agricoles, valorisation des productions locales).
  • Installer l’Office de tourisme dans l’ancien bâtiment Cordeil.
  • Développer la fréquentation de la Tour, réaliser le nouveau bâtiment d’accueil avec le délégataire.
  • Favoriser l’installation de métiers d’art dans le Vieux-Crest, organiser un salon des métiers d’art.
  • Organiser des escape games (jeux de piste) entre le centre-ville et la Tour.
  • Aménager une nouvelle aire végétalisée et arborée, pour les campings cars.
  • Assurer, avec l’Office de tourisme, un réseau de « greeters » : des crestois volontaires pour faire connaître et visiter la ville.
  • Amplifier la dynamique de Crest, plus beau détour de France, et viser la reconnaissance « étoilée » au guide vert Michelin.

Parce que Crest est une ville de culture, et c’est un atout. La culture appartient à tous et s’adresse à tous. Nous devons encourager et favoriser toutes les initiatives, d’amateurs et de professionnels, pour la création et la diffusion, pour le patrimoine que nous honorons, pour le monde de demain que nous inventons.

  • Ouvrir la 4e salle de l’Éden.
  • Créer un festival « Jeunes talents » (court métrage, chanson, danse) pendant l’hiver.
  • Créer une salle de culture et de loisirs pour les jeunes (par exemple sur le site Stock Choc), avec une dimension d’arts du numérique.
  • Accueillir davantage de concerts.
  • Inclure un lieu d’accueil, d’accompagnement d’artistes dans le cadre de la reconversion de l’ancien hôpital.
  • Réaliser un bâtiment d’accueil à la Tour, bien intégré, avec des exigences de qualité environnementale.
  • Doubler la fréquentation de la Tour et développer sa programmation culturelle.
  • Rénover l’intérieur de l’église, édifice classé.
  • Affirmer Crest, Ville métiers d’Art et accueillir ces métiers le long des parcours d’accès à la Tour
  • Développer les échanges culturels avec les Villes jumelées.
  • Proposer des expositions dans la rue (photos…).
  • Élargir les horaires d’accès à la médiathèque.
  • Organiser des événements culturels sur la toiture de la médiathèque (à végétaliser).
  • Inclure les associations et les événements culturels dans la démarche de charte ZEN (zéro émission nette de CO2) pour encourager tout progrès dans l’action pour l’environnement.

Une question,
une suggestion ?